explorer Superdry Sweat à capuche coupe droite SD imprimé roses Nouveau Pas Cher De Haute Qualité En Ligne Achats En Ligne Gratuit Expédition Vc7I2

SKU18957893863
explorer Superdry Sweat à capuche coupe droite SD imprimé roses Nouveau Pas Cher De Haute Qualité En Ligne Achats En Ligne Gratuit Expédition Vc7I2
Superdry Sweat à capuche coupe droite SD imprimé roses
Mon profil Mes éditions Aide et contact Se déconnecter
Feuilleter le numéro Découvrez nos abonnements
Feuilleter le numéro Voir toutes les éditions
Championnats Européens
Maghreb
Amérique
Équipes de France
Compétitions Internationales
partagez
publié
Le 02 May 2016 à 09:30
Par
Timothé Crépin
Accès rapide
Lituanie

Opéré du coeur en 2014, Pascal Feindouno (35 ans), passé par Bordeaux, Lorient ou Saint-Étienne, n'avait plus trouvé de contrat. Les clubs étant réticents sur son état de santé. Depuis un mois, il a signé en Lituanie, à l'Atlantas Klaipeda. Il raconte ses premiers pas là-bas.

AdChoices
广告
inRead invented by Teads
«Comment se déroulent vos premières heures en Lituanie?
Ça se passe très très bien. J'ai disputé mon premier match la semaine dernière. Malgré la défaite, ç'a été super (revers 2-1 à domicile face à Süduva, Feindouno est entré à vingt minutes de la fin). J'étais content de rejouer, enfin, c'est une belle victoire. Surtout que j'ai de bonnes jambes, on ne peut pas tout perdre comme ça! Ici, on s'entraîne une fois par jour, ce sont souvent les mêmes séances. C'est différent de la France... Mais ça ne me décourage pas, je m'adapte à la situation.
En fin d'année 2015, Sedan (National) avait pourtant failli vous recruter...
J'avais effectué tous les examens, tout était ok, même le contrat était prêt. Il ne manquait que la signature du docteur qui ne voulait pas prendre de risques.

«Les salaires sont bas, mais je n'ai pas voulu trop calculer»

Comment avez-vous décidé de signer en Lituanie?
En France, certains ne voulaient pas prendre le risque de me donner le feu vert pour jouer et prendre les assurances qu'il fallait. Je n'avais pas d'autres choix que de me tourner vers l'étranger. C'est mon agent, Christian Larièpe, qui avait des contacts avec le coach ici. Je suis venu faire un essai pour voir si j'avais encore des jambes. Je suis resté une semaine, tout s'est bien déroulé. Les dirigeants m'ont ensuite dit que c'était à moi de décider. Ils m'ont dit que ce n'est pas un Championnat à mon niveau, que je suis au-dessus. Mais j'ai décidé de signer un an. Je voulais jouer. Les salaires sont également bas, mais je n'ai pas voulu trop calculer.
Il y a quelques mois, vous disiez déjà à Francefootball.fr que vous étiez prêt à trouver un nouveau challenge...

Car sur ce même sujet budgétaire, d'autres interrogations demeurent, sources potentielles de tiraillement entre le ministère de la Justice et l'Intérieur. Le premier, pilote exclusif du dispositif aurait laissé au second le soin de redimensionner le cablage en bout de chaîne, opération qui pourrait s'avérer très onéreuse.

En attendant et à défaut de communiquer sur le sujet, le ministère de la Justice doit peaufiner sa réponse vis-à-vis des opérateurs y compris sur le terrain juridique, car si le tribunal administratif et la cour d'appel les ont déboutés de leurs demandes d'indemnisation relatives à la procédure d'attribution du marché, leurs décisions pourraient ouvrir une brèche dans la mesure où elles évoquent désormais un contrat tacite entre l'Etat et les sociétés concernées. Michel Besnier et ses "collègues" se disent décidés à ne plus assurer les nouvelles requêtes dont elles seraient saisies à compter du 15 novembre.

Michel Besnier et ses "collègues" se disent décidés à ne plus assurer les nouvelles requêtes dont elles seraient saisies à compter du 15 novembre.
Écouter
Écouter

Les interceptions judiciaires...

...A ne pas confondre avec les écoutes administratives.

Ce sont toutes les requêtes formulées par des magistrats, procureurs ou juges d'instruction dans le cadre d'une procédure pénale. Les enquêteurs, policiers, gendarmes ou douaniers, peuvent ainsi obtenir l'identification d'un numéro de téléphone, les coordonnées bancaires d'un usager, les facturations détaillées d'un opérateur, les fameuses fadettes... et bien sûr ordonner de placer un suspect sur écoute.

Le futur système de la PNIJ promet d'effectuer toutes ces opérations beaucoup plus vite qu'actuellement. Les nouveaux logiciels seraient ainsi capables de dire en 5 minutes qui se cache derrière tel ou tel numéro.

Les interceptions judiciaires pèsent de plus en plus lourd dans les enquêtes et par voie de conséquence dans le budget du ministère de la Justice.

En 2012, 650 000 réquisitions ont été adressées aux opérateurs de communication, soit le double d'il y a six ans. Cela représente une dépense de 36 millions d'euros. La Chancellerie a d'ailleurs pris beaucoup de retard dans le règlement des factures.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs enquêteurs (policiers et gendarmes) ainsi que des magistrats ont témoigné de la place des interceptions judiciaires dans leur travail.

Tags :
L'équipe
Journaliste
Rédaction , Eric Chaverou , ABSORBA Pyjama en velours De Nombreux Types De Juhqn2
, Catherine Petillon
Recevez quotidiennement votre dose indispensable de culture et de savoirs.

Pour vous abonner, saisissez votre adresse email.

Contenus sponsorisés
Contenus sponsorisés
Sur Le Groupe Radio France

Les plus consultés

© 2016 . All rights reserved. Privacy Policy.